En France, Attal démissionne, mais Macron le maintient à Matignon

En France, Attal démissionne, mais Macron le maintient à Matignon

Le premier ministre français Gabriel Attal restera encore quelques jours à la tête du gouvernement. Il a présenté sa démission ce lundi 08 juillet 2024 à Emmanuel Macron. Mais ce dernier refuse et le reconduit à Matignon « afin d’assurer la stabilité du pays ».

Gabriel Attal annonçait sa démission la veille, après l’échec de son camp politique aux élections législatives de 2024. Après la débâcle des élections européennes où le Rassemblement national est sorti victorieux, le camp Macron ne convainc toujours pas la majorité des Français. Au second tour des élections législatives ce dimanche 07 juillet, c’est le Nouveau front populaire qui est en tête. Gabriel Attal perd dès lors sa légitimité de premier ministre et a donc décidé de démissionner « après avoir sauvé son camp de la débâcle ».

À l’Élysée, le président Macron semble n’avoir pas joué toutes ses cartes. Il rejette la démission du premier ministre et le reconduit au poste, le temps « d’assurer la stabilité du pays ». Pendant ce temps, la gauche française cherche déjà à lui forcer la main. Le soir du scrutin du second tour, Jean-Luc Mélenchon déclarait qu’Emmanuel Macron n’aurait pas d’autre choix que de « s’incliner ». Le chef des socialistes, Olivier Faure, se projette déjà de son côté sur comment le Nouveau front populaire procédera à la désignation du nouveau premier ministre. Ce sera « soit par consensus, soit par vote », a-t-il laissé entendre.

Bien qu’étant membre du camp présidentiel, Gabriel Attal avait pourtant pris ses distances avec Emmanuel Macron depuis que ce dernier a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale le 09 juin après la défaite aux Européennes. « Cette dissolution, je ne l’ai pas choisie, mais j’ai refusé de la subir », a clairement dit Gabriel Attal lors d’une récente prise de parole à l’Hôtel de Matignon.

Article précédent

Indonésie : des morts et des disparus dans un glissement de terrain

Article suivant

CEDEAO : Diomaye Faye et Faure Gnassingbé désignés facilitateurs auprès de l’AES

Ceci pourrait vous intéresser …

Rien ne l‘arrête

Rien ne l‘arrête

Vues : 1 258 Juriste et enseignante chercheure, Dandi Gnamou n’a jamais laissé personne indifférent. Sa carrière fulgurante a été construite sur une succession de raccourcis qui ont failli la rattraper à l’occasion de sa nomination […]

Bénin/échouement de navire à Fidjrossè : l’équipage et des officiers béninois jugés le 14 août prochain

Affaire d’escroquerie de 219 millions de FCFA : Roland Zossou et le DG OBSSU s’affrontent à la CRIET

Vues : 332 Lundi 25 mars 2024, l’ancien Directeur Général de l’OBSSU, Donald Acakpo, et son co-accusé Roland Zossou se sont retrouvés devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) pour […]

Laisser un commentaire